15.12.2014

100 Jahre Schönstatt-Feier in Schönstatt und Rom


Mouvements ecclésiaux

Communiqué de presse | 13.02.2014

Mouvements ecclésiaux

L'Eglise est en mouvement depuis toujours. A chaque époque traversée, elle a cherché de redécouvrir et valoriser l'Evangile et ainsi l'annoncer au monde, à des endroits différents et de manière très variée. Pour saisir cela, nous pouvons prendre l'image sportive de la jambe d'appui et de la jambe libre. Dans l'histoire de l'Eglise, elles se complètent mutuellement.

La jambe d'appui, ce sont les structures de l'Eglise depuis les paroisses et les diocèses jusqu'aux dimensions de l'Eglise universelle. Elles assurent l'universalité de l'Eglise et la fidélité au message premier de Jésus-Christ, garantissent l'ouverture envers les autres, permettent de rendre témoignage au Christ à n'importe quel endroit du monde. En même temps, ces structures protègent les racines locales des Eglises particulières.

La jambe libre vient compléter la jambe d'appui. L'Eglise a toujours exprimé l'actualité de l'Evangile de diverses manières. D'abord, ce furent les fondations monastiques, qui ont donné une impulsion remarquable à l'Eglise et au monde; ensuite les Ordres mendiants du Moyen Age, les missionnaires, les mouvements laïcs, bibliques, liturgiques, féminins (œcuméniques ou proprement ecclésiaux), charismatiques, et encore les associations, groupes, communautés et familles spirituelles. Tous, ils font partie de cette "jambe libre" de l'Eglise. 

On a essayé de définir les mouvements ecclésiaux par des critères bien précis (année de fondation, orientation confessionnelle, aspects sociaux et organisationnels, type de reconnaissance officielle de l'Eglise...). A présent, nous sommes confrontés à une telle pléiade de "renaissances" au sein de l'Eglise qu'il est difficilement permis de nous borner à des définitions univoques. Il est plus aisé de saisir les mouvements non pas à partir de leur structure et de leur forme, mais plutôt de la manière dont ils évangélisent: ce sont en effet des réalités vivifiantes, portées par l'Esprit qui guide l'Eglise. Il y a mouvement lorsque des hommes et des femmes répondent aux interrogations et aux défis de leur temps en puisant ensemble dans la foi. Les mouvements ecclésiaux sont autant de ponts de vie que la foi projette vers le monde actuel. Ils sont aussi nombreux et variés que le monde lui-même.

Ceci dit, le Groupe de travail "Nouveaux mouvements ecclésiaux" de la Conférence des évêques suisses se propose de relever les expériences et les souhaits prononcés par les mouvements reconnus en Eglise, pour en saisir la réceptivité par rapport au monde actuel, riche en défis. Il veut également offrir son humble contribution en vue d'un jeu réussi entre jambe d'appui et jambe libre.